Sophie Lattier est Architecte d’Intérieur et Maître d’Oeuvre de la société Le Niveau.
Elle nous parle de l’importance d’aller rencontrer les acteurs économiques de son territoire pour se faire connaître, développer son entreprise.

Sophie Lattier entrepreneure à Tassin

Commencer son projet en étant bien entouré.e !

Lorsque l’on est porteur d’un projet, on est seul au départ, isolé avec nos idées. Il est alors fondamental de parler de notre projet au plus grand nombre, pour que l’idée qui a germé dans nos esprits devienne une réalité, et bien souvent nous commençons par en parler à notre entourage proche : conjoint, famille, amis… Nous en attendons un soutien, une énergie qui nous pousse à mettre en œuvre ce projet, le réaliser. Ce projet devient alors un élément qui ne nous appartient plus.
Chacun s’empare de celui-ci et le questionne, l’éprouve en fonction de sa perception et de son vécu et le projet prend sa forme et son envol.

Une fois que notre projet est lancé, nous oublions l’essentiel : continuer à en parler.

Il reste cependant difficile de dépasser ce cercle relationnel de proximité, sans doute par peur que celui-ci ne soit pas tout à fait prêt, que l’on n’ait pas pensé à tout, qu’il soit chahuté…
L’expert-comptable, le banquier s’allient ensuite pour tester la résistance de notre projet, sur le plan financier comme sur le plan marketing. Avez-vous observé votre marché ? Quels sont vos concurrents ? Quels sont les points qui vous différencient d’eux ?
Ensuite, nous n’avons qu’une hâte : nous lancer, produire, nous réaliser à travers cette entreprise, mais nous en oublions alors l’essentiel : continuer à en parler, rencontrer toujours plus de monde, nous faire connaitre auprès de partenaires qui pourront être le relais de notre projet.

J’ai identifié des leviers non-négligeables pour mon entreprise (…) les acteurs économiques du territoire

Lorsque j’ai décidé d’ouvrir le cercle Bouge ta Boite de Tassin Ecully, j’étais convaincue que le territoire de l’ouest lyonnais avait le potentiel pour rassembler des femmes entrepreneures.
Il me suffisait d’en parler à mon réseau de proximité et le projet prendrait vie !
Très vite, j’ai identifié des leviers non-négligeables pour accélérer l’ouverture de ce cercle : les acteurs économiques du territoire.
Comment pourrais-je à mon niveau les solliciter et les intéresser à mon projet ?
Une fois les freins internes dépassés, j’ai osé, j’ai pris mon téléphone et j’ai appelé les mairies des différentes communes de mon territoire, puis les responsables du développement économique de mon territoire, la CCI, les pépinières, les espaces de co-working, les associations de dirigeants d’entreprise …
Chacun d’eux m’a accueilli avec bienveillance, a écouté mon projet, m’a conseillé, m’a recommandé auprès de son réseau et m’a soutenue dans l’ouverture de ce cercle.

Chacun des acteurs du territoire a contribué au lancement du Cercle Bouge ta Boite.

La CCI et la Maison de la Métropole ont relayé ma communication, sur le lancement du cercle, sur leur site internet.
La mairie de Tassin a gracieusement mis à notre disposition une grande salle pour tenir le lancement du cercle le 30 janvier 2020 et nous a également mis en relation avec l’entreprise devenue notre marraine.
Les associations de dirigeants, les pépinières et les espaces de co-working ont parlé de notre existence à leurs membres, ce qui nous a permis d’avoir un nombre d’adhérentes conséquent tout de suite.
Chacun d’eux a contribué au succès du lancement et à la création de ce cercle.
Je continue aujourd’hui à entretenir le lien avec ces derniers et nous avons des projets de co-animation d’évènements, qui mettront en lumière les compétences des Bougeuses du cercle de Tassin-Écully, le lieu et le réseau des partenaires.

L’entrepreneuriat c’est avancer, ensemble !

Ma conclusion est basée sur ce proverbe africain : « Seul, on va plus vite. Ensemble on va plus loin. »
Je prends tous les jours la mesure de cette citation, que ce soit au niveau de ce projet d’ouverture de cercle ou dans le développement même de mon entreprise.
Ces relais du territoire sont devenus aussi le relais de mon projet d’entreprise, car en poussant la porte de leur bureau pour parler de Bouge ta Boite, chacun s’est aussi intéressé à mon histoire entrepreneuriale.
Leur partager mon projet l’a fait murir, grandir, mon discours s’est affirmé. Il est devenu plus clair, évident. Il suscite aujourd’hui de la curiosité et l’envie d’en savoir plus de la part de mes interlocuteurs.

Avatar
Bouge ta Boite

Bouge ta Boite est le réseau business féminin pour gagner en stratégie, chiffre d'affaires et leadership !

Pas encore de commentaire

Les commentaires sont fermés