Emma Decoux est Agent AXA à Limoges. Elle nous parle de sa passion pour l’entrepreneuriat, et nous partage ses freins et ses clés de réussite.

Emma Decoux Agent Général AXA à Limoges

Du Vietnam à la France : entreprendre en France ?

Emma Decoux est née au Vietnam. Titulaire d’un Master en langues étrangères (japonais et anglais) elle travaille pour une ONG qui vient en aide aux femmes et aux enfants dans des régions éloignées, puis pour une compagnie d’assurance au Vietnam. Elle arrive en France fin 2004 sans parler un mot de français. 

Sa première démarche a donc été de se familiariser avec la langue française dans un centre d’apprentissage, tout en pratiquant ses acquis en famille. A peine 5 mois après son arrivée Emma créé, elle-même, sa première entreprise : un commerce de soierie dans le centre-ville de Limoges en Avril 2005. Pressentant un changement d’habitudes d’achat, quelques années plus tard, elle lance un site de vente en ligne d’articles en soie. C’est grâce à ces expériences qu’elle se perfectionne en Français, s’intègre parfaitement et découvre la vie de l’entrepreneuriat en France.

Après 14 années dans cette activité, Emma se pose des questions quant à son avenir et décide de se challenger en changeant de métier. Suite à  une discussion avec un de ses amis, elle décide de suivre une formation et devient Agent Général AXA. Elle se retrouve confrontée à des doutes, en particulier celui de travailler dans un milieu très technique avec une langue qui n’est pas sa langue maternelle. Sa force est de travailler plus dur encore afin de transformer ses appréhensions en motivations. C’est donc avec sérénité qu’elle se lance, ose et travaille aujourd’hui depuis 1 an et demi avec passion !

Agent Général AXA, de la diversité et des rencontres uniques 

Emma parle de son travail et de ce qui la motive chaque jour avec enthousiasme : les rencontres, les profils variés et le fait de pouvoir et de devoir s’adapter à chaque situation unique : « mes conseils sont personnalisés puisque nous sommes tous différents. »

Sa différence ? « J’essaye de me mettre à la place de chaque personne que je rencontre. Je passe beaucoup de temps à écouter, à poser les questions et à analyser la situation afin d’apporter les conseils les plus adaptés »

Emma est spécialisée dans la protection financière des personnes : « je travaille dans le réseau Prévoyance et Patrimoine, je suis spécialisée sur la partie vie. Je m’assure que mes clients (majoritairement des travailleurs indépendants) puissent maintenir leur niveau de vie, celui de leur famille et de leur entreprise quelques soient les aléas de la vie. Ensuite je peux les accompagner sur leur couverture santé et assurer leurs crédits dans le cadre d’une acquisition ou d’un investissement personnel ou professionnel. Je conseille aussi mes clients sur le long terme, je les aide dans  la préparation de leur retraite, leurs  placements… et pour terminer, dans la transmission de leur patrimoine. En résumé, j’accompagne les travailleurs indépendants tout au long de leur vie, du démarrage de leur activité professionnelle jusqu’à la transmission de leur patrimoine. C’est ce que j’adore dans mon métier. »

Elles travaillent aussi chez AXA et témoignent de leur engagement pour l’entrepreneuriat féminin.

Réinventer son activité pendant le confinement

Emma a réinventé son activité pendant le confinement, qui lui a notamment permis de voir son travail autrement et même pour l’avenir.

Son plus gros changement ? La prospection et la communication sur son activité.

“Je l’ai plutôt bien vécu. Pendant cette période j’ai prospecté autrement via les réseaux sociaux, dans toute la France et auprès de ma communauté vietnamienne. J’ai pu apporter un vrai soutien à mes clients et permis aux plus affectés par la crise sanitaire de bénéficier du fond de Solidarité qu’AGIPI – AXA a mis en place. D’un point de vue strictement personnel, j’ai aussi profité de ce temps pour être plus présente auprès de mes enfants, une ado et un pré-ado. Ça nous a fait du bien. “

Le réseau, un allié indispensablepour les entrepreneures

Emma explique que dans son travail, le réseau est essentiel surtout puisqu’elle travaille seule.

Elle a tout de suite été séduite par l’ambiance du réseau Bouge ta Boite : « On vient avec notre dynamisme de cheffe d’entreprise mais aussi avec nos problématiques, on est là pour s’entraider. »

Emma précise que le réseau lui apporte beaucoup en échanges entre Bougeuses mais aussi en « formation » grâce aux différents webinaires organisés et qui lui permettent d’appliquer des astuces et conseils dans son quotidien d’entrepreneure.

« J’ai beaucoup apprécié le webinaire de Lorette Glasson (Bougeuse à Grenoble)  Les deux mots que j’ai retenu sont « Générosité » et « Oser ». Je me suis dit : il faut oser ! Oser accepter une interview, oser parler plus de moi et de mon activité, oser prospecter encore plus… »

Projection d’entrepreneure à 5 ans

« Je me vois toujours pratiquant la même activité, j’aimerais vraiment accompagner autant de personnes que possible. Je me suis rendue compte que j’ai toujours travaillé seule et à mon compte. Et nous ne sommes pas assez soutenues en tant qu’entrepreneures donc avec mes connaissances je veux porter cette dimension sociale, apporter mon aide et mon soutien aux personnes qui me font confiance. »

Un conseil pour les femmes entrepreneurEs

« OSEZ ! En venant en France, j’ai changé toute une vie, j’ai osé ! »

Emma a créé ses emplois elle-même dès son arrivée en France et elle ne veut pas avoir de regrets. « Entreprendre est difficile, surtout aujourd’hui. C’est normal d’avoir des craintes parce que tu ne sais pas si ton projet est viable tant que tu n’oses pas le mettre en place.

Retrouvez tous nos portraits de femmes entrepreneures et inspirantes dans la rubrique “Portraits“. 

Avatar
Bouge ta Boite

Bouge ta Boite est le réseau business féminin pour gagner en stratégie, chiffre d'affaires et leadership !

Pas encore de commentaire

Les commentaires sont fermés